Libre de le dire public

En Public

Vos convictions ne sont pas réservées à l’espace privé.

Libre de le dire dans l’espace public, en 10 points :

Les libertés de conscience et d'expression protègent l'expression des convictions religieuses en public.

La laïcité implique la neutralité de l’État Français et de ses agents en matière de religion, et non celles des citoyens français ou des personnes résidents en France.

L'espace public est ouvert à la manifestation des convictions religieuses (paroles, événements, vêtements et signes religieux, position médiatique, distribution d'imprimés, internet, réseaux sociaux...), sauf en cas de trouble à l'ordre public.

La religion n'est réservée ni à la vie privée des individus ni au lieu de culte.

L'expression des convictions religieuses dans l'espace public est la garantie du pluralisme religieux et de l'effectivité du droit de changer de religion.

La loi française n'interdit le port de signes ou de tenues issues d'une pratique religieuse que dans des cas très limités.

Dans le débat public, les convictions religieuses peuvent être entendues, car ce sont les opinions exprimés par des citoyens en démocratie.

Les usagers du service public ont droit au respect de leurs libertés de conscience et d'expression, dans les limites du bon fonctionnement du service.

Les locaux communaux sont disponibles, dans les mêmes conditions, pour des activités religieuses que pour des activités autres.

Parler de ses convictions religieuses à autrui est un droit – en public ou en privé, à des personnes de même religion ou d'une autre religion, par différents moyens... Ce droit s'exerce dans le respect de l'ordre public et des libertés de chacun.


Pour aller plus loin : Testez vos connaissances.



Vous avez un témoignage ? N'hésitez pas à nous le partager !

Dites-le nous !

Utilisez ce formulaire de contact pour nous partager vos témoignage. À très vite !


Votre nom (*)

Votre prénom (*)

Votre adresse email (*)

Votre numéro de téléphone

Votre message (*)